Avec une couverture d’assurance maladies graves jusqu’à 250 000 $, vous pouvez prendre le contrôle de votre situation financière. Si, après la date de prise d'effet de la couverture, vous recevez un diagnostic parmi l'une des 19 maladies couvertes, vous recevrez un paiement unique, forfaitaire - et la manière dont vous le dépenserez dépend entièrement de vous. Et, rassurés de savoir que vous êtes couvert financièrement, vous pouvez vous concentrer sur l'essentiel: votre rétablissement.

Qu'est-ce qu'une assurance maladies graves?

Les progrès de la médecine ont considérablement amélioré les taux de survie des personnes souffrant de maladies graves telles que le cancer, les accidents cérébrovasculaires, l’Alzheimer, et les maladies cardiaques. La récupération peut entraîner un coût financier important qui a un impact à la fois sur vous et sur vos proches.

L’assurance maladies graves offre de l’aide financière pour payer les coûts associés aux maladies qui changent la vie. Si vous tombez malade d’une maladie couverte par votre assurance et si vous survivez à la période d’attente, vous recevrez un paiement forfaitaire en espèces. Et, contrairement aux prestations d’assurance maladie remboursées, vous décidez comment dépenser cet argent.

L'assurance maladies graves peut vous aider à:

  • Réduire vos dettes et autres problèmes financiers pendant que vous faites face à votre maladie,
  • Remplacer tout revenu réduit ou perdu pour vous et votre conjoint qui, voudrez peut-être prendre un congé pour prendre soin de vous,
  • Apporter une aide supplémentaire à la maison pour vous et votre famille,
  • Envisager de nouveaux traitements médicaux et médicaments non couverts par des régimes d’assurance maladie privés ou publics.

De nombreux Canadiens optent pour l'assurance contre les blessures graves afin de combler les lacunes de leur couverture d'assurance maladie. Ils craignent que certains médicaments coûteux ne soient pas couverts par les régimes médicaux et qu'avec l'assurance, ils puissent également payer des dépenses supplémentaires telles que les coûts de réadaptation ou le départ forcé du conjoint pour prendre soin de sa personne.

L’assurance maladies graves donne un montant forfaitaire pour le diagnostic des maladies graves énumérées dans le contrat, telles que le cancer, le pontage coronarien, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Selon l’assurance choisie, une douzaine d'autres maladies peuvent également être couvertes.

Avez-vous besoin d'une assurance maladies graves?

Pour déterminer votre besoin d’assurance maladies graves, vous devez tenir compte des avantages déjà offerts par les autres compagnies d’assurances, telles que l’assurance vie et l’assurance-maladie collective. Par exemple, les avantages offerts par le régime d’invalidité de groupe de votre employeur peuvent fournir une couverture appropriée et adéquate en cas de maladie grave.

Vous devez également tenir compte de votre situation personnelle et du fardeau financier supplémentaire que pourrait engendrer une maladie grave. Les régimes d'assurance maladie publics et privés ne couvrent généralement pas les frais de subsistance quotidiens tels que les déplacements aller-retour pour des traitements, les soins à domicile et les soins aux enfants.

Combien ça coûte?

Généralement, plus vous êtes jeune et en santé, plus le coût ou les frais sont bas. Toutefois, le coût varie en fonction de votre âge, de votre état de santé, du montant de la couverture, du nombre de maladies couvertes par votre compagnie d’assurance.

Il est avantageux pour vous, de comparer afin d’obtenir le meilleur taux. Lorsque vous voulez souscrire à une assurance maladies graves, vous devez tenir compte de votre revenu, de vos obligations financières, de vos personnes à charge et de vos besoins en matière de soins et de santé.

Comment pourriez-vous faire une réclamation?

Vous pouvez faire une réclamation si un médecin autorisé à pratiquer la médecine au Canada et spécialisé dans votre maladie particulière vous diagnostique d'une maladie grave ou d'une maladie couverte par votre assurance.

Si votre demande est approuvée, quand recevriez-vous le paiement?

En règle générale, un paiement forfaitaire vous sera versé 30 jours après l'approbation de la demande, et il n'y a aucune restriction sur la façon dont vous utilisez l'argent.

Une fois votre réclamation payée, votre police d’assurance maladies graves prend fin.

Et si vous ne faîtes jamais de réclamation?

Si vous décédez pour une raison non couverte par la police d'assurance contre les maladies graves, les primes que vous avez payées peuvent être remboursées à votre bénéficiaire désigné. Certains régimes rembourseront la prime ou une partie des primes payées pendant la durée de votre contrat si celle-ci arrive à échéance et qu'aucune réclamation n'a été payée.

Et si vous récupérez complètement?

Vous avez le droit de percevoir l'intégralité de la prestation même si vous récupérez complètement.

L'assurance de soins de longue durée est-elle la même chose que l'assurance maladies graves?

Non. L’assurance soins de longue durée prévoit des soins personnels à long terme si vous avez besoin de surveillance ou d’assistance dans vos activités quotidiennes en raison d’une maladie chronique, d’un état invalidant ou de troubles cognitifs.

Les polices de soins de longue durée remboursent généralement, dans la limite d’un plafond spécifié, les dépenses engagées pour divers types de soins, tels que les soins en maison de repos ou à domicile; où ils paient un montant de prestation prédéterminé sur une base quotidienne ou mensuelle.

L'assurance invalidité est-elle la même chose que l'assurance maladies graves?

Non. L’assurance invalidité, également connue sous le nom d’assurance «de remplacement du revenu», fournit une indemnité mensuelle de remplacement du revenu si vous devenez invalide et ne pouvez plus effectuer les tâches normales de votre travail. Généralement, la prestation est limitée à un pourcentage de votre revenu régulier et cesse lorsque vous gagnez un revenu ou que vous ne remplissez plus la définition d'invalidité contenue dans le contrat.

L'assurance contre les maladies graves prévoit le montant intégral de la garantie en un paiement forfaitaire lors du diagnostic d'une maladie grave, toutefois, les contrats d'invalidité de longue durée peuvent avoir un délai d'attente à compter du début de l'invalidité. Contrairement aux prestations de maladie grave, les prestations d’invalidité de longue durée peuvent être affectées par d’autres revenus que vous recevez ou par votre rétablissement complet après la maladie.

Mais si vous souscrivez un contrat d’assurance maladies graves, vous devez vraiment comprendre son fonctionnement ou vous pourriez subir un choc désagréable quand une réclamation est soumise, déclare Glenn Cooke, un courtier en assurance-vie qui gère Life Insurance Canada. Il faut donc faire très attention aux clauses contractuelles, et aux avantages offerts par les compagnies d’assurance. Il existe quelques pièges courant de l’assurance contre les maladies graves selon Cooke, notamment :

  • Piège 1: l'assurance contre les maladies graves garantit la tranquillité de l'esprit

    C’est bien de penser que vous recevrez un paiement pour couvrir les factures imprévues si vous tombez malade. Mais vous pouvez finir par payer beaucoup de primes au cas où vous développeriez un nombre limité de conditions énumérées dans les clauses du contrat.

    Vous risquez de subir les mêmes dépenses pour des accidents ou des maladies non couverts par votre compagnie d’assurance contre les maladies graves, par exemple en cas de chute et de fracture de la hanche ou de dépression sévère. C’est pourquoi Cooke pense qu’il est préférable d’avoir une assurance vie et invalidité adéquate, ainsi qu’un fonds d’urgence avant de souscrire une assurance maladies graves.

  • Piège 2: Vous recevrez une somme forfaitaire si vous avez une condition énumérée

    Une maladie que vous pensez couverte peut ne pas correspondre à la définition de la clause du contrat. Par exemple, la Fondation des maladies du cœur définit une crise cardiaque comme se produisant lorsque l’apport de sang au cœur est ralenti ou arrêté en raison d’un blocage.

    Mais Cooke note qu'une définition typique des politiques proposées par la plupart des grands assureurs est très différente. Ils nécessitent des tests sophistiqués montrant les récents changements biochimiques confirmant que les dommages ne sont pas dus à une crise cardiaque antérieure non diagnostiquée. Si, pour une raison quelconque, les tests ne sont jamais effectués, la compagnie d’assurance peut refuser la réclamation.

    La couverture du cancer peut également être problématique. Les demandes d'indemnisation pour les cancers découverts dans les 90 jours suivant la couverture sont généralement exclues. Les cancers qui risquent parfois de ne pas mettre la vie en danger, tels que le cancer de la peau, le cancer de la prostate et le cancer du sein canalaire (70% à 80% de tous les cancers du sein diagnostiqués) peuvent ne pas être entièrement couverts.

  • Piège 3: les primes sont remboursées si vous ne faites pas de réclamation

    Un avenant de remboursement de primes est un ajout coûteux qui pourrait doubler vos primes mensuelles, et récupérer votre argent ne se fait pas en un claquement de doigts ! Par exemple, supposons qu'un homme de 40 ans souscrit un contrat d'assurance contre les maladies graves de 100 000 $ avec remboursement de prime. Il devra toutefois continuer à payer des primes qui augmentent tous les 10 ans jusqu'à l'âge de 75 ans sans réclamation pour récupérer l'intégralité du montant des primes versées.

    Généralement, dans un contrat d’assurance maladies graves, les primes annuelles augmentent considérablement d’une décennie à l’autre. Ils vont d’environ 600 $ par an entre 40 et 49 ans à plus de 12 000 $ par an entre 70 et 75 ans.

    Cooke explique que cette forte augmentation des primes est la raison pour laquelle certains titulaires de police peuvent ne pas maintenir le cap et sont ensuite surpris d'apprendre qu'ils ne sont pas éligibles pour un remboursement intégral de la prime.

    «L’assurance maladies graves est un excellent produit, mais vous devez comprendre les risques que vous assurez et les exclusions», dit-il.